De la vie extraterrestre pourrait se cacher dans les amas globulaires

Le Blog de la Résistance

DeSelon Rosanne Di Stefano, astrophysicienne du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, les amas globulaires représenteraient dans l’univers des milieux propices au développement d’une vie extraterrestre avancée. 

Les amas globulaires sont des objets fascinants à bien des égards. Les astronomes les considèrent comme des regroupements très denses d’étoiles dont la formation remonte à la naissance de la Voie Lactée. Dans ces régions, des millions d’astres se condensent au niveau d’une sphère dont la taille peut varier d’une cinquantaine à une centaine d’années-lumière.

Ces caractéristiques attirent bien entendu la curiosité des scientifiques et notamment de certains astronomes en quête de vie intelligente dans l’univers. C’est le cas de Rosanne Di Stefano, astrophysicienne du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics.

Des milieux propices au développement de formes de vie

Lors de la 227ème convention de l’American Astronomical Society qui s’est tenue récemment en Floride, la scientifique a exposé sa théorie selon laquelle les amas globulaires représenteraient…

View original post 389 more words

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s